13 août 2014

Le Désert des Solitudes


Catherine Major


Qui mieux que vous sait vos besoins?
Apprendre à se connaître est le premier des soins.

Jean de la Fontaine


Le fameux Connais-toi toi-même de Socrate s'est révélé au fil des siècles comme la clé de la connaissance de soi. Du coup, lorsque nous entreprenons ce chemin, ce retour vers soi, les labyrinthes et les tourments se présentent à nous; parfois on s'y perd, parfois on s'y trouve, puis aucune certitude ne demeure intacte. Tout change, tout bouge et remue nos vies. Le sol est instable à perte de vue, le sable est émouvant, comme le chante si bien Catherine Major. La seule issue que j'entrevois, c'est d'accepter les vagues, les remous et les ressacs de notre vie intérieure. Laisser passer ce qui est négatif, ne retenir que le beau, le vrai et le juste. Pas facile, je vous le consens, mais je ne vois pas autrement que cette route, visible seulement dans le moment présent, ici et maintenant. Le bonheur est patient contre marées et vents. Au coeur des déserts de nos solitudes se trouvent toujours des oasis qui nous rejoignent et nous unissent, des sources qui jamais ne tarissent.