24 juin 2014

Libres notes d'un livre bleu

« (…) Et la vérité la voici, si apocalyptique soit-elle.

Si le Québec se sépare, il y aura d'abord l'armée puis le choléra, pire qu'en 14. Il y aura la grippe espagnole, la tsé tsé, la malaria, les tremblements de terre pire qu'en 27, le crash mondial, la famine, les rats, malformation des enfants, rachitisme, aveugles-nés, inondations, vengeances de Dieu, plaies d'Égypte et le feu jusqu'en 97. Pourquoi le cacher?

Générations d'idiots, quatre-vingts jours de grêle, cent quatre-vingts de clous, quinze générations de culs de jatte et quarante de nains, si le Québec se sépare. Cadavres de Hull à Gaspé jusqu'à l'an 3000, putréfaction jusqu'aux frontières de Main…

Les Anglais ont peur des mots, ils n'osent pas nous affoler, nous Français. Leurs sondages sont ultra-véridiques, solides, infaillibles, indiscutables, sans l'ombre de tricheries.

Ils connaissent le futur mais se taisent par amitié pour nous depuis trois siècles, ils nous cachent l'indicible par amour only…

Si le Québec se sépare, oh my God what to do?

Au fond, ils perdent leurs sous et c'est tout. Et c'est assez pour rendre fous leurs fils et filles qui s'esgobillent à nous supplier de rester valets à leur service comme avant. 

Et pour finir cette chanson d'humour rose, sachez que leurs épouvantails, leurs faux-prophètes, leurs loups-garous sont québécois payés, soumis, gens de chez-nous, bilingues dans leurs maisons.

Seule la langue unit un pays et ceux qui ne la parlent pas pour sauver leurs bagages, que font-ils? Des sondages. Annonçant quoi? Des naufrages! Quelle santé que ces Anglais! Mais non, mais non, tout va bien. On voit clair, on les aura, on les a. 

Tant que les mouches à feu écriront des livres la nuit et tant que les crapauds du Québec chanteront la liberté, Québec est libre. »

Extrait du Petit livre bleu de Félix ou Nouveau calepin du même flâneur de Félix Leclerc


***

Bonne Fête nationale du Québec,
gens de mon pays!

***



Nota bene : Un texte fort intéressant, ici, puis une lettre de prof, en cette journée spéciale durant laquelle « le Québec a besoin de se raccommoder l'âme » : Un peuple de personnes capables...