30 août 2013

Petit récit félin


Parfois, ma vie semble sortir tout droit d'un roman... Il y a deux jours, notre chatte a mis au monde un tout petit chaton, mais malheureuseusement, seulement quelques minutes après la naissance, elle a voulu l'étouffer dans le coffre à jouets de mon fils. Le lendemain matin, nous l'avons « forcée » à s'occuper de son rejeton. À notre retour à la maison, nous avons découvert un chaton sans vie, ensanglanté... Horreur et découragement. Dans mon esprit, malgré mon amour des chats et ma compréhension de la nature animale, je ne voulais plus rien savoir des trois bêtes dans la maison (la chatte et ses deux autres chatons âgés de six mois chacun). 

Aujourd'hui, pendant que je réconfortais mes enfants qui avaient passé une émouvante rentrée scolaire, j'entends les cris étouffés d'un autre chaton. Je cours au sous-sol et découvre, au fond d'un sac de décorations de Noël, un autre petit chat... Malgré ma tentative de le nourrir avec une seringue de lait maternisé, rien à faire, il veut sa mère. Cependant, tout comme lors de la dernière portée, je crois que nous ne pourrons sauver ce chat qui a été rejeté. La nature est ainsi faite. Comme le dit ma fille, les chats n'ont pas de coeur! 

C'est donc la fin de mon attachement pour les félins. J'abandonne les soins que je leur accordais. Avec trois enfants, je crois que j'en ai assez sur les bras!