3 juin 2012

(Quint)essences de nature




Au fil de la nature de Béatrice, je m'émerveille devant ses photographies si lumineuses. C'est par ici. Pour de sublimes perles de pluie, cliquez ici. Trois fois rien, ça me fait toujours du bien!

***

J'adore ce temps pluvieux, car il me permet (enfin) de défaire des boîtes et encore des boîtes de déménagement (vraiment enfin). De plus, les lavages se succèdent indéfiniment pour reprendre le temps perdu... En effet, la fin de semaine passée, en raison d'un problème technique avec le puits artésien, nous n'avions aucune eau courante. Ouf! L'eau, source de vie, est revenue, Dieu merci! Entre-temps, la nature ne cesse de verdir et de s'épanouir sous nos yeux. Vivement le beau temps, l'été et le temps insouciant de l'aurore jusqu'au crépuscule... J'en rêve, quoique le travail et les innombrables corrections envahissent mon bureau, encore.

***


Les couleurs de l’arc-en-ciel 
(d'après une légende amérindienne)

Un bel après-midi d’été, les couleurs papotaient gentiment. Le ton monta lorsqu’elles se mirent à discuter de leur importance. Comme elles se vantaient à tour de rôle!

Le vert dominait dans la nature. Il était la couleur de l’espoir. Le bleu prétendait être à la base de toute vie, car l’eau était bleue. Il représentait le calme et la paix. Le jaune, associé au soleil, apportait joie, chaleur et gaieté. L’orange donnait la force et la santé, car les aliments remplis de vitamines comme les citrouilles avaient cette couleur. Le rouge estimait être le chef, car il était la couleur du sang, du danger et de l’amour. Le pourpre, lui, désignait la royauté et le pouvoir. Les chefs aimaient s’habiller de pourpre. L’indigo, couleur de l’ombre, symbolisait le silence et la réflexion.

Ainsi, les couleurs ne cessaient d’argumenter. Puis, une vraie dispute éclata. Au même moment, elles entendirent le tonnerre gronder. Le ciel fut traversé par un éclair. C’était l’orage. La pluie se mit à tomber. Apeurées, les couleurs se serrèrent.

La pluie dit : « Allez-vous cesser? Vous êtes différentes, mais chacune d’entre vous est importante. Donnez-vous la main. » Les couleurs se turent.

« Écoutez bien ceci. Désormais, lorsqu’il pleuvra, vous formerez en harmonie un bel arc de couleur dans le ciel. Les jours de pluie, vous apparaîtrez pour donner l’exemple au monde. »

***