21 mars 2012

Émerger lentement

C'est le printemps. Non seulement il est arrivé plus tôt dans la nature, mais il me semble qu'intérieurement, je n'étais pas encore prête pour tant de changements! Déjà? Quoi, vous en êtes sûrs? On range tous les vêtements d'hiver? Vraiment? Non! Je ne suis pas prête, moi! Je voulais encore hiberner, demeurer encore dans les couvertures chaudes du sommeil hivernal...

Depuis quelques semaines, je vis beaucoup d'émotions fortes et j'essaye tant bien que mal de « survivre » à tout ce qui m'arrive, à moi comme à ma famille. Disons que j'ai mon lot de mauvaises nouvelles et de maladies (ou de malaises), puis encore aujourd'hui, je prends conscience qu'à chaque instant, je me demande quelle brique me tombera sur la tête.

Dans moins d'un mois, nous aurons quitté notre maison pour en habiter une autre. Il y a un an, j'avais formulé un souhait, par ici. Eh bien! Merci la vie, ce rêve se concrétisera, car nous vivrons dans notre maison du bonheur! Pour l'instant, je n'en écris pas davantage, car je vous réserve quelques petites surprises!

Sur ce, je vous souhaite un bon temps de renouveau, afin d'être ce que vous êtes réellement! Tout est possible quand on émerge lentement de sa coquille... ou de sa chrysalide! Oui, je suis un tout petit papillon en très lente évolution! ;)