1 août 2011

Un lundi parmi tant d'autres

Cette semaine, chez Croque Madame, on admire (les yeux un peu plissés) des insectes! Pour ma part, celui qui me fascine le plus est sans conteste le papillon. Adolescente, j'ai longtemps rêvé écrire des chroniques intitulées De la chenille au papillon. Beaucoup d'analogies peuvent être établies entre l'être humain et ce sublime lépidoptère. Symbole de la mort et de la renaissance, il rappelle l'immortalité de l'âme qui, au moment du trépas, s'échappe de notre mortelle enveloppe humaine, de même qu'à l'émergence, le papillon se libère de la dépouille nymphale. (Sauvons les papillons, Duculot)

Sources d'inspiration pour les écrivains, les poètes, les philosophes, les savants et les artistes, les papillons fascinent par leur beauté. Même Bouddha, avant de mourir, adressa son dernier discours aux papillons, desquels il avait bien davantage qu'à travers les écrits de tous les sages...

***

Chaque année, les enfants sont enchantés de visiter le Jardin Botanique et voir voler des centaines de belles créatures en liberté. Nous avons toujours le bonheur d'en voir un se déposer sur nous. Durant nos vacances dans le Maine, nous avons visité le zoo de York. Quelques spécimens de papillons s'y trouvaient. En voici donc un qui a attiré notre attention, « perché » sur l'épaule d'une gardienne du temple...

Chez Magda, les images sont sublimes, comme toujours!

Zoo de York, 2011

Jardin Botanique, 2010