2 janvier 2011

Point d'action, prise I : à notre santé!

Dans la liste de mes actions pour 2011, je vous présente la première. Plus vite j'agirai, plus vite cela deviendra une habitude, donc je n'aurai plus besoin d'y penser, ou presque...

Le brossage de ma peau

Je sais qu'il peut paraître vraiment étrange d'écrire un texte sur un sujet si peu fréquent, mais pour moi, c'est aujourd'hui vital pour mieux vivre. En relisant récemment L'Art de la simplicité, j'ai été complètement renversée de lire que le brossage quotidien de la peau était un rituel d'exfoliation ultra efficace. En fait, depuis que je suis toute petite, je souffre d'une (hyper) sécheresse de la peau. Une de mes plus grandes peurs était de me déshabiller en public (piscine municipale, vestiaire, chez une amie, etc.), car en enlevant mes vêtements, ma peau allait tomber comme de la neige (je décapais littéralement)! Avec les années, le problème ne s'est jamais réglé et encore aujourd'hui, ma peau en arrache et ce, malgré toutes les crèmes et huiles inimaginables que j'ai essayées.

Ainsi, en lisant Dominique Loreau, j'ai appris que bon nombre de peuples (Japonais, Suédois, etc.) pratiquaient le brossage corporel depuis des siècles, ce qui revigorait et énergisait le corps et l'esprit, renforçait le système immunitaire, nettoyait le système lymphatique et même qui produisait des substances cérébrales qui nourrissent le sang... Encore plus, elle affirme qu'il s'agirait d'un traitement thérapeutique, car la peau est un organe émotionnel qui garde, dans chacune de ses cellules, la mémoire des traumatismes.

Il ne suffirait que de brosser quotidiennement son corps avant la douche (de préférence avec une brosse en pur poil de sanglier) et que des résultats spectaculaires seraient ressentis en quelques semaines... Il n'en fallait pas plus pour me convaincre d'entreprendre ce petit rituel. Depuis deux jours, je suis stupéfaite des changements de ma peau. J'ai vraiment l'impression que le brossage en libère les toxines, ce qui diminue considérablement sa sécheresse. Avec un peu d'huile d'amande (ou de l'huile de noix de coco), c'est encore mieux.

Je ne suis tellement pas une adepte des produits de beauté et des soins du corps, mais force est de constater que ma peau a réellement besoin d'un p'tit (gros) coup de pouce pour retrouver son éclat (qu'elle n'a finalement peut-être jamais eu en 34 ans!). J'espère bien réussir à faire de cette résolution, une véritable habitude de vie (si les résultats sont vraiment concluants)!

Finalement, je voulais partager cette première action, très banale et très ordinaire, puisqu'elle pourrait peut-être faire des miracles dans mon quotidien. La santé, après tout, c'est ce qu'on se souhaite en premier lieu pour l'année qui vient!

Regardez votre précieux corps, reconnectez-le à votre esprit.
Refaites-vous une santé en changeant vos habitudes. Commencez par un nettoyage approfondi : un organisme chargé de toxines ne peut fonctionner correctement. La peau, baromètre de notre santé, fonctionne d'abord et avant tout comme agent d'élimination. Le secret de votre réussite, c'est l'eau, le brossage du corps, des sens en éveil et une réelle détermination.

La plupart des femmes vivent en mode de survie. Elles pensent : Si je pouvais perdre 10 kilos, si je n'étais pas aussi stressée, si j'avais moins d'insomnie, si je trouvais l'homme de ma vie... Elles se contentent de vivre, jour après jour, et non de manière créative comme elles l'avaient rêvé. Commencez par prendre soin de votre corps et beaucoup de choses changeront. Le brossage aide à créer un nouveau type de soins, à prendre de nouvelles habitudes, à avoir plus de tonus, à devenir conscient de son corps.

L'Art de la simplicité
Dominique Loreau

***