4 avril 2015

Les Émotifs Anonymes


Les Émotifs Anonymes est un film français qui m'a charmée (et qui m'a d'ailleurs fait penser au Fabuleux destin d'Amélie Poulain). Angélique, jeune femme célibataire, est une grande chocolatière. À la fin de ses études, les chefs remarquent son talent, mais elle est prise de panique devant tant d'attention. L'un des éminents chefs de l'École Nationale Supérieure remarque et comprend sa timidité maladive. Il lui propose donc de créer des chocolats dans sa boutique, et ce, tout en préservant son anonymat. Devant la popularité immédiate des divins chocolats de la prodigieuse pâtissière, l'on dira qu'ils ont été créés par un vieil ermite. À la mort de son bienfaiteur, l'honorable M. Mercier, Angélique doit se trouver un autre travail. Elle se présentera donc dans une petite fabrique de chocolats à Paris. Elle rencontre le propriétaire, Jean-René, qui s'avère également un grand émotif, terrorisé par la femmes. Quiproquo et coup de foudre au rendez-vous. Pendant qu'Angélique suit une thérapie de groupe pour vaincre ses peurs, Jean-René, lui, consulte un psychanalyste. Leur passion commune pour le chocolat les rapprochera, puis les unira. Voilà, bon cinéma!