26 janvier 2014

Envie de poésie.



« Les pages sont des pierres
Il suffit de les lâcher des yeux
Mot après mot
Pour qu'elles soulèvent
Les fragments de l'âme. »

Isabelle Forest, Les chambres orphelines
*
Extrait Les Laboureurs du ciel qui s'apparente au 
roman Le Parfum