27 novembre 2012

Les cahiers Canada

Ah! les fameux, mémorables et uniques cahiers Canada! Pour mon cours de français, les élèves en ont de toutes les couleurs : un vert (espoir) pour les notes de cours, un rose (amour) pour les dictées, un jaune (vivacité) pour la lecture et la littérature, puis un bleu (rêve) pour l'écriture... Mon système est fort simple, mais les cahiers se perdent dans les aléas du quotidien scolaire, puis se faufilent et se glissent entre cartables et manuels. Souvent, j'entends : « Madame, est-ce que je peux prendre une feuille mobile? » Je leur réponds par l'affirmative (Ai-je le choix quand 35 autres têtes attendent impatiemment la suite du cours?), même si j'abhorre les feuilles volantes qui finissent par être jetées aux oubliettes. Mais par-dessus tout, ce qui me rend dingue, c'est quand le élèves prennent des notes, pendant que j'écris au tableau, puis que j'entends : « Madame, est-ce que c'est encore long? Il me reste juste deux lignes! » Pauvre petit, tu tournes la page et tu continues, diantre! À quoi pensent-ils avec de telles questions?

Le jour où le IPad remplacera les cahiers Canada, d'autres questions surgiront ou encore des commentaires comme : « Madame, j'ai tout effacé mes notes par inadvertance, qu'est-ce que je fais? ». Je leur répondrai inlassablement : « Tu recommences! » ou tu sors ton vieux cahier Canada!



Pour une éducation joyeuse : la maïeutique socratique

10 raisons d'aimer Rome
Un jour, je vivrai la bella vita in Roma...!

Le temps des devoirs : Étolane