24 mai 2012

Matière à réflexion

« Je sens un grand danger qui se pointe à l'horizon : le danger que nous nous mettions à mépriser ceux qui sont d'accord avec la loi, à mépriser ceux qui ne pensent pas comme nous et qui eux-mêmes nous méprisent de ne pas penser comme eux; bref, qu'on se mette à se mépriser entre Québécois, piège dans lequel je suis tenté de tomber moi-même. Mais je crois que ce serait une erreur. Et ce faisant, nous jouerions le jeu de Charest. »
Patrick Senécal

Cette époque est la nôtre et nous ne pouvons vivre en nous haïssant.
Albert Camus