21 janvier 2012

(En)quête d'identité

Pendant les vacances de Noël, chez IKEA, je me suis fait voler (en fait, c'est ce que je dis, mais la réalité est tout autre, je l'ai perdu par grande insouciance/inattention, ce qui me porte parfois à croire que je devrais prendre du Concerta, comme mes élèves!) mon sac à couches, qui contenait porte-feuilles et Iphone4. Depuis ce temps, je conduis ma voiture tout à fait illégalement. Mais aujourd'hui, j'ai pris mon courage à deux mains et je me suis rendue à la SAAQ. Aucun problème pour prouver mon identité; j'ai présenté mon passeport et hop! on renouvelle le tout.

Pour ce qui est de ma visite à la banque, ce fut une tout autre histoire. La gentille dame, malgré l'évidente ressemblance entre ma personne et la photo de mon passeport (!), ne croyait pas que j'étais vraiment moi, Isabelle B. J'avais beau bien répondre à ses interminables questions, rien n'y faisait. Lorsqu'elle m'a posé la question qui tue, à savoir quel autre produit (autre que mon hypothèque) j'avais avec leur institution, je fus bien embêtée. Un compte chèques? Une carte de crédit? C'est tout ce que je pus lui dire. Elle me regarda comme une voleuse d'identité. Son visage devint encore plus suspicieux lorsque je lui avouai que c'était mon mari qui gérait mes comptes, donc que je n'avais absolument aucune idée du solde de ma carte. Du coup, j'étais à ses yeux non seulement la fausse femme que je prétendais être, mais j'étais l'épouse soumise à son mari! Que voulez-vous? Je déteste gérer les comptes, l'argent, les dépenses et tout ce qui s'en suit. Non seulement mon M. est comptable agréé de profession, mais il adore cette gestion d'économie familiale.

Ça m'apprendra à ne pas faire attention à mes affaires... Pff!