15 janvier 2012

La reconnaissance, mémoire du coeur

Aujourd'hui, je commence la rédaction d'un journal de gratitude. Depuis que j'ai lu les mots de gratitude de Kim Thuy, pour 2011, dans la revue Châtelaine, je ne pense qu'à ça. À fleur de peau et d'âme, elle plonge au coeur de sa mémoire pour être reconnaissante envers les êtres qui l'entourent, envers l'abondance et la simplicité de sa vie. Touchante et criante de vérité. Chaque jour, depuis que je l'ai lue, j'essaie de penser à de simples phrases de gratitude, mais je n'y arrive pas. Ce qui me vient à l'esprit revient toujours à ma famille, mon travail, mes enfants, mes amis. Mais je voudrais être en mesure de nommer les simples gestes du quotidien, ceux qui changent tout et qui donnent une saveur à mon existence.

Aujourd'hui, je me suis acheté un petit cahier rose. Mon premier journal de gratitude. En ce jour, je suis reconnaissante d'une chose, entre autres. Dans le brouhaha de la journée, alors que j'étais tout sauf sereine, j'ai pris un bain aux huiles essentielles et j'ai laissé s'évaporer, pour un instant, tous mes tracas. Sur la fenêtre, une toute petite et charmante coccinelle m'a rappelé que la lumière était de plus en plus présente, l'hiver laissant tout doucement sa place... Merci.