19 décembre 2011

L'attente du Père Noël et les premiers cadeaux

- Maman, pourquoi le Père Noël passera-t-il par la cheminée?
- C'est comme ça qu'il apporte les cadeaux!
- S'il a grossi, est-ce que les lutins l'aideront, pour le pousser?
- J'imagine... !?!
- Pourquoi ne passe-t-il pas par la porte d'en avant?
- Pour ne pas nous réveiller!
- S'il tombe en bas de la cheminée, c'est sûr qu'il nous réveillera!

***

Dernière semaine de cours avant les vacances, ouf. Du côté du Pôle Nord, j'imagine que l'organisation va bon train. Tout doit rouler comme sur des roulettes. Angélique a remis sa lettre au Père Noël, en personne. Le temps qu'il fabrique toutes les demandes, ou qu'il les achète, il ne lui reste pas grand-temps, le pauvre. Pour ce qui est des cadeaux pour le professeur et l'éducatrice, tout est acheté. Vendredi, j'avais apporté à la gardienne des enfants une petite douceur, question de bien finir la semaine : le tout dernier guide Debeur et une tartinade chocolat-framboises de Première Moisson. Cette semaine, elle aura droit à un assortiment de chocolats et une bonne bouteille de vin. Pour l'éducatrice d'Angélique, même chose (sauf la bouteille), puis pour ce qui est de son enseignante, ce sera une autre bonne bouteille de vin et un roman de Katherine Pancol (ne connaissant pas du tout cette écrivaine, prière de me faire signe si ses livres sont plates), celui avec des tortues pleines de couleurs, choisi spécialement par ma fille, qui a l'intuition toute désignée pour choisir ce qu'il faut, au bon moment. Évidemment, je prendrai le temps d'écrire des cartes, courtes mais efficaces, comme le mentionnait Nadine.

Enfin, hier soir, j'ai écrit quelques cartes de Noël. Cette année, pas de photo des enfants à l'intérieur. Pas le goût ni le temps. Faut des priorités. Déçue de ne pas recevoir de cartes, outre celles des compagnies de mon amoureux, froides et vides, j'en donne!

Enfin (la vraie fin), je donnerai des petits chocolats 72 % cacao à mes élèves, aujourd'hui, question de les gâter un peu avant qu'ils me tapent trop sur les nerfs! :)

Bonne et heureuse attente... avant Noël. Me reste à devenir zen, malgré les listes pas encore rédigées de tout ce que j'ai à faire! Bof, y'a pire que ça, j'imagine!