6 décembre 2011

La course folle

Dans quelques minutes, la course folle du matin débutera. Lunchs, douches, petits-déjeuners, séances multiples d'habillage, brossages de dents, manteaux d'hiver et bottes à enfiler (malgré la pluie...), tentatives (souvent vaines) de beauté pour maman (pour cacher un tantinet la fatigue), et plus encore... Oui, depuis que je travaille à temps-plein, c'est fou fou fou, le matin. Et là, pendant que le petit est avec papa, que les filles dorment encore à poings fermés, je prends quelques minutes pour écrire, le temps de relaxer un brin. L'écriture sur ce blogue me manque, j'aurais tant de choses à partager, d'idées, de pensées, d'anecdotes, mais le temps me manque, véritablement. Dans mon esprit tourbillonnent mille et un éléments, les listes se multiplient dans ma tête... D'ici Noël, mon objectif est d'arriver à finaliser toutes mes corrections, un plan de cours annuel, un journal étudiant, des examens de lecture, d'écriture et de communication orale, en me pointant le nez aux 5 à 7, célébrations avec collègues et amis, tout en trouvant les cadeaux pour les enfants, puis les fins de semaine, les soirs, donner tout mon temps et mon énergie aux petits afin de faire naître la magie dans leurs yeux... Mince affaire.

La fin de semaine prochaine, une partie de ma famille célébrera Noël, déjà. Mon cousin et sa famille partent en vacances (comme plusieurs) pendant le congé. Or, ils ont décidé de devancer Noël. Le Père Noël est sûrement dans le coup, ils ont tout prévu. Malheureusement, nous ne fêterons pas avec eux, n'ayant absolument pas le temps ni l'énergie pour que les célébrations arrivent à l'avance. Eux, les privilégiés, ont le luxe et le temps de tout prévoir méticuleusement, de tout bien orchestrer leur vie. Pas moi. J'arriverai tout juste pour le 24 au soir, avec de la broue dans le toupet, comme on dit. En plus, je serai sûrement cernée, les yeux rouges, sans avoir eu le temps de prendre du temps pour moi, encore. Mon couple en aura pris un gros coup, mais nous tiendrons bon, c'est promis...

Bref, tous ces mots pour écrire que j'envie ceux et celles qui ont le temps de vivre leur vie, et ce, dans le calme et la sérénité. Pour ma part, j'aurais grand besoin de m'offrir un ultime cadeau, soit des séances de yoga. J'en entends tellement parlé, partout. Il semble que les bienfaits soient extraordinaires. Un cadeau de moi à moi pour 2012. Pourquoi pas? Avez-vous d'autres idées pour des remontants express? En attendant, je savoure mon espresso...

Pour l'instant, la cadence est effrénée, mais je tiens bon, du moins, je l'écris pour m'en convaincre. C'est un bon début, non? Bonne journée!