9 octobre 2011

Pensée comme ça

Le seul temps qui compte vraiment est celui qui ne sert à rien.
Moi qui pense, pendant que je jouais aux poupées russes avec Mathis-Antoine