4 août 2011

Projet de documentation du quotidien en panne

3 août.

Le rythme de la famille, la cadence de notre vie.

Ce matin, rien ne va. Je prends mon appareil photo et ne suis pas capable de faire le focus. Je panique un brin. Tout est flou. Ce n'était vraiment pas le temps pendant mon Projet. Je décide donc de prendre des feuilles et des crayons pour noter ma journée, mais avec trois anges qui bougent partout, difficile d'écrire l'esprit tranquille.

Les enfants sont enchantés que nous partions en promenade au parc du canard. Angélique voulait s'y rendre en patins à roulettes, mais après quelques minutes seulement, elle se décourage. Je lui explique que chaque nouvelle activité exige de l'adaptation et de la pratique, mais elle préfère que son bébé fasse un tour de poussette! Bon, disons que je ne suis pas trop déçue, étant donné que les patins n'ont coûté que deux dollars! Elle a le temps de changer d'idée en se motivant.

Au parc, les enfants de la garderie du coin sont tous là. Chacun porte un dossard jaune. Même le petit voisin est présent. Lui qui d'habitude boude mes filles et mon fils, tout d'un coup, il essaie toutes les acrobaties possibles pour les impressionner et j'ai même droit à un bouquet de fleurs (arraché aux mains de son amie, quand même). Il fait très beau, ni trop chaud ni trop froid.

Au retour, je prépare le dîner pendant que les enfants jouent dans la cour. Le réparateur du Frigidaire est passé à la maison et j'ai eu droit à une inondation dans la cuisine. Disons que c'est ma semaine des p'tites catastrophes naturelles et technologiques! Pendant la sieste de Mathis-Antoine, je regarde un livre de Disney avec le filles. On se câline, on essaie de dormir, mais l'énergie l'emportant sur la fatigue, on retourne jouer... Finalement, je n'ai pas repris mes notes depuis le matin, encore une fois. Faut vraiment que je me discipline! De plus, non seulement mon appareil photo est en panne, mais c'est toute ma personne qui l'est aussi. La fatigue et différents facteurs ne permettent pas de voir tous les magiques détails qui font que le quotidien est si exceptionnel. Je réalise que ma caméra est ma deuxième conscience qui me donne du recul face à ce que je vois et vis. Elle me permet d'analyser et de mieux comprendre plusieurs facettes du rythme et des liens de la famille. L'écriture aussi joue ce rôle, mais aujourd'hui, rien ne va comme je le voudrais. Y'en aura pas de facile!

***

Pour ceux et celles qui désireraient se préparer à la saison automnale (je sais, nous ne sommes pas tous prêt(e)s mentalement comme j'ai pu le lire dans vos commentaires, chères copinautes) ;-), et ce, de manière créative, je vous recommande le tout premier livre numérique de Tchoubi, Journal d'automne d'une maman créative. J'ai eu l'immense bonheur de le consulter en avant-première et je peux vous assurer que c'est un bijou d'inspiration! Les couleurs vibrantes, les magnifiques photos, la présentation exceptionnelle et les nombreuses idées de génie me donnent le goût de plonger dans l'automne, ma saison préférée! À suivre...