19 mai 2011

Le bestiaire de Foglia


Ce n'est pas écureuil que je voudrais être, c'est petite souris pour assister aujourd'hui, à la mairie de Québec, à la rencontre entre Amir Khadir et le maire Labeaume. Des étincelles? Je ne pense pas. Les deux sont fort civils. Les deux sont aussi redoutablement intelligents, avec toutefois un léger avantage à M. Labeaume, qui fait souvent semblant d'être un peu con, ce qui ne le rend peut-être pas plus intelligent, mais plus redoutable. Pour rester dans mes histoires de bêtes, il y a de « La chèvre de monsieur Seguin » dans cet affrontement-là. Je me souviens juste de la fin du conte de Daudet. La petite chèvre résista toute la nuit et, à la fin, le loup se jeta sur elle et la mangea. Ici, ce ne sera pas à la fin de la nuit, mais à la fin de l'été. Ce qui doit enrager encore plus le loup, c'est que la brave petite chèvre vient du Plateau.

***

Texte intégral du bestiaire