7 mars 2011

Brouillon de réflexion

Être maman à la maison, c'est plein de contradictions. Tu oscilles entre les limites que tu dois imposer aux enfants pour qu'ils puissent s'épanouir pleinement et celles de ta tolérance envers les innombrables tâches ménagères. Entre ces deux réalités, tu dois bâtir des ponts et des espaces pour parvenir à rester toi-même. Entre ces deux mondes, parfois, le plus souvent tu l'espères, des moments magiques/inoubliables/extraordinaires percent le quotidien d'une lumière éblouissante et te font oublier, pour un instant, toutes les limites que tu imposes et surtout celles que tu t'imposes à toi-même... Mais pourtant, certains jours, tu te sens prise dans un réel tourbillon d'émotions et d'obligations. Les puits de lumière se font rares. Les journées sont plus longues et plus épuisantes, puis la patience s'effrite dangereusement au moindre incident. Pendant que les enfants dorment paisiblement, le coeur plein de rêves et d'espoirs, toi, tard le soir, tu te demandes si tu as bien fait ton travail et, les yeux rougis de fatigue, tu te dis que demain, ça devrait aller mieux...

***