7 décembre 2010

Jour d'hiver


Ah! comme la neige a neigé!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigé!
Qu’est-ce que le spasme de vivre
À la belle vie que j’ai, que j’ai!

Tous les étangs gisent gelés,
Mon âme est angélique : Qui suis-je? Où vais-je?
Tous ses ennuis gisent gelés;
Je suis ce nouvel arpège
D'où les blonds ciels se sont posés.

Riez, oiseaux de décembre,
Au tendre frisson des choses,
Riez, oiseaux de décembre,
Riez nos folies, riez nos proses,
Aux philtres de l'ambre.

Ah! comme la neige a neigé!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigé!
Qu’est-ce que le spasme de vivre?
À toute cette belle vie que j’ai, que j’ai!

Pastiche du poème Soir d'hiver d'Émile Nelligan
(sans les alexandrins)