14 septembre 2010

Symbiose de Marianne avec la peinture

Les filles adorent la peinture.
Quand Mathis-Antoine fait sa sieste, vite, on en profite pour faire toutes sortes de bricolages!
Après sa création, Angélique en avait assez...


Pour Marianne, tout le travail de création commençait...


- Qu'est-ce que tu peintures mon amour?
- La nuit. La nuit, court après le jour, le jour, court après la nuit,
ils font le tour de la cour, fais dodo, mon ami...



Je me suis complètement laissée absorber par le travail (intense) de Marianne. Elle prenait tant de plaisir et de bonheur à peindre que je la laissai aller au gré de ses petits doigts de fée... Je me délectais de ses chefs-d'oeuvre (!)... profondément nocturnes...



- Et là, que peintures-tu?
- Une artiste! me dit-elle pleine d'assurance.

Dans sa lancée, tous les pots de peinture y passèrent.
Je décidai donc de sortir une grande toile, la consécration de son jeune art!