13 août 2010

Vendredi 13

Dans mon processus personnel de ménage organisationnel de bureau (et de salle de jeux), tout va pour le mieux. Les bocaux de trombones, de punaises et d'élastiques se remplissent, tout comme le bac de recyclage. Les piles diminuent, le vide s'intensifie, peu à peu. Avec la réception aujourd'hui du catalogue IKEA 2011, je suis en train d'aménager mentalement un bureau super méga chouette! N'ayant plus de table de travail, je dois tout repenser, sans trop dépenser.
De plus, Martin, oui oui, Martin, a trouvé au Partage un superbe canapé design qui ira à merveille dans la pièce, avec une jetée et de beaux oreillers.

Pour le salon, depuis le don de mon Monet à Normand, les murs sont vides. Je ne trouve aucune toile à mon goût, à un prix raisonnable. Par contre, j'ai trouvé une source d'inspiration pour créer une toile abstraite. Serait-ce l'heure de mon retour en peinture? Ce serait un magnifique projet artistique, après tous ceux que j'ai en tête!




Émue aujourd'hui :
Entendre Pauline Marois en entrevue, toujours si distinguée et sincère...

Moment cocasse...
- Maman, ce matin, le carouge à épaulettes mange avec les petits moineaux...
Angélique et Marianne sortent en pyjama sur le balcon pour voir les oiseaux de plus près, puis Angélique s'écrie :
- Ah! ben! c'est pas un carouge à épaulettes, c'est le balai rouge et noir!
Fou rire général dans la cuisine.

Moment inoubliable...
Les enfants ont fait des petits manèges à la Foire de La Prairie pour Terre sans Frontières. Un tour de carrousel, de moto et de dragon, ça décoiffe et change les idées!

Moment vraiment inoubliable...
Moi et Martin avons mangé de la fondue, en amoureux, après que les petits se soient couchés. Des sourires complices, du vin et du pain, c'est mon moment préféré, en ce vendredi 13!

Film que je veux absolument voir :
L'enfant prodige


Pensée qui mijote:
On ne fait pas d'argent sans argent, à moins d'avoir du talent...