27 avril 2014

Un dimanche à la ferme Guyon

« C'est en juin 1663 que Jean Guyon et sa famille parviennent, après deux longs mois de traversée, à l'embouchure du fleuve St-Laurent.

En 1634, Jean Guyon devient l'un des premiers colons québécois cultivateurs à qui l'on concéda des fiefs de la Seigneurie de Beauport.

Huit enfants, dont six fils, se marieront et donneront à la colonie une pléiade de rejetons.

Le patronyme Guyon n'est pas très répandu au Québec, car la plupart des descendants portent le nom de Dion tels André, Jean-François et Sébastien Dion, qui sont les instigateurs de ce projet. » Ferme Guyon, Chambly.

Ainsi, à la ferme Guyon, nous pouvons visiter une papillonnerie, une ferme pédagogique (et acheter des oeufs frais du jour) et des serres.

Les services d'un fleuriste, d'une boulangerie, d'une fruiterie ainsi que de nombreux produits du terroir d'une très grande qualité nous sont offerts. J'ai même pu me procurer des produits naturels pour arroser les pommiers et les poiriers de mon terrain. Le calendrier horticole de la fin avril me rappelle que je devrai passer encore de longues heures à l'extérieur, et ce, si je veux une belle cour accueillante, sans compter les préparatifs pour le jardin!