10 juin 2013

La fée des dents, moi?

Il y a un peu moins d'un an, j'écrivais cette petite chronique pour raconter une histoire de dents. Aujourd'hui, pendant un cours, je dus aller au secrétariat d'urgence pour apprendre que ma fille avait vécu un incident pendant la récréation : un garçon de sa classe, en courant dans le corridor, l'avait heurtée de plein fouet « dans les palettes ». Heureusement, elle n'a que ses dents de bébé, mais pour très peu de temps encore. Après avoir fait un petit détour chez le dentiste, j'appris qu'elle n'avait plus aucune racine...

Parallèlement, à mon grand désespoir, elle racontait à qui voulait bien l'entendre qu'elle avait démasqué la fée des dents, à savoir sa maman! Coquine, elle avait regardé dans ma boîte à bijoux et avait trouvé le mini coffret qui contenait ses deux premières dents de lait. La fée n'était donc qu'une pure invention, quoi? J'essayai de la convaincre du contraire, en vain. 

Ce soir, avant qu'elle s'endorme, elle voulut que je lui arrache une dent pour accélérer le processus qui la ferait grandir.

- Maman, si tu m'enlèves une dent, je serai vraiment plus grande.
- Je sais, c'est pourquoi j'hésite, tu sais. J'ai un peu de peine que tu ne sois plus mon bébé...
- Tu ne crois pas que tu en as assez d'un... (en parlant de son frère qui occupe toute mon attention et davantage). Laisse-moi être grande. 

Malgré mes efforts, je ne fus pas capable de jouer le rôle de l'arracheuse de dents!

Néanmoins, dans ses yeux, je vis l'élan de tout enfant à s'élever vers ce qu'il est vraiment, ce à quoi il aspire dans le monde des grands. Le sort en est jeté, je ne suis peut-être pas une fée, mais simplement une maman si heureuse de voir grandir ses enfants...