24 octobre 2011

Le premier devoir

Lorsque j'ai vu, dans l'agenda, qu'Angélique avait son premier devoir, j'étais tellement contente! Enfin! me dis-je intérieurement. Évidemment, c'est mon côté (très givré) de professeure qui crois que les devoirs sont essentiels à l'apprentissage, même en maternelle. Pour jeudi, elle doit donc écrire son prénom plusieurs fois, avec une majuscule et des lettres minuscules. Cependant, son enseignante lui a donné une feuille sans aucune ligne (?), écrivant elle-même avec une calligraphie gigantesque!

Même en maternelle, à mon humble avis, l'enfant devrait apprendre ses premières lettres dans un petit cahier d'écriture (ligné, s'il vous plaît) à cet effet. Néanmoins, j'ai pris le temps de lui montrer ses lettres minuscules (car son nom, elle l'a toujours écrit toujours en majuscules), dans le bon sens... Bon sang! Elle s'entêtait à former les lettres dans la mauvaise direction, à l'envers.

- Aaaah! Je n'aime pas les devoirs, maman, tu me fais toujours recommencer!

Et c'est parti, en avant pour l'aventure de l'écriture, mais surtout du sens du travail et de l'effort soutenu! Je serais bien curieuse de savoir ce que font les autres enfants de la maternelle en devoir... Ont-ils du matériel pédagogique adapté? Enfin, ayant reçu ce devoir aujourd'hui, j'aurais aimé l'obtenir vendredi, afin de pratiquer en fin de semaine. En première secondaire, tous les devoirs et travaux que j'exige (quotidiennement) sont donnés à l'élève au moins une semaine à l'avance, afin que tous apprennent à gérer leur temps.

***