5 septembre 2011

Fête du Travail.

Voici ma liste TCHEK de la fin de semaine Fête du Travail, inspiration de Josée Blanchette.

- Souper au Mcdo vendredi soir avec les enfants. Tchek. On décide maintenant de recommencer tous les vendredis, mais en trouvant un meilleur restaurant.

- Célébrer l'anniversaire Mickey Mouse de mon neveu dans la joie. Tchek. Oups, moi qui voulais que la fête de Mathis-Antoine ait la même thématique, dans deux semaines, il faudra que je fasse preuve d'originalité.

- Célébrer l'anniversaire de mariage de mes parents (38 ans) et leur dire à quel point je les admire, car faire durer l'amour, ça ne se fait pas toujours dans le velours. Tchek.

- Lâcher prise en voyant notre terrain, non, notre champ de mauvaises (et hautes) herbes. Si au moins elles étaient fines! Tchek.

- À la demande de Mme V., étiqueter les 36 bouchons ainsi que les 36 crayons feutres d'Angélique, sans perdre patience. Tchek.

- Faire de petits muffins à l'avoine avec les enfants et voir Angélique en manger. Tchek.

- Terminer les montagnes de lavage. Demi-tchek.

- Initier les enfants à l'ordinateur. Tchek. On s'en tient aux jeux de Caillou pour l'instant, mais on évoluera!

- Couper tous les légumes pour la semaine. Tchek. Une vraie réussite personnelle.

- Faire manger de la soupe aux tomates à Angélique en lui disant que c'est de la soupe au Ketchup. Tchek. Un exploit surhumain. Tchek.

- Attendre une heure et demie qu'Angélique mange son plat de pâtes. Tchek. J'ai dû pour la première fois lui parler des enfants pauvres qui ne peuvent se nourrir de pâtes pour grandir. Elle a proposé leur donner les siennes, qu'elle se priverait, mais en lui disant que les pauvres habitaient trop loin, elle m'a dit que les camions feraient très bien leur travail.

- Ne pas succomber à la tentation de lui donner des céréales au lieu du repas principal. Tchek.

- Boire une boisson énergisante pour faire croire à mon corps et mon esprit qu'il est en super forme. Tchek. Est-ce légal? ;)

- Préparer la première dictée étudiée des élèves cette année, en me convainquant moi-même que l'orthographe s'acquiert (entre autres) par la mémoire visuelle. Tchek.

- Finalement, convaincre Angélique de poursuivre ses leçons privées de piano, au lieu de la danse et de la natation. Ouf, tchek.

- Réaliser, encore une fois, que pour les enfants, c'est toujours la faute (ou grâce) à la mère! Tchek.

Bonne Fête du Travail et bonne rentrée, pour de vrai! On fait c'qu'on peut, hein?

***