6 août 2010

L'après-vacances

La vie a repris son cours normal.

Entre les jeux et les câlins, les commissions et le ménage, la vie poursuit son chemin, inexorablement. Depuis hier, Mathis-Antoine fait des prouesses : il marche à quatre pattes. Mais lorsqu'il veut avancer plus vite, il revient aux bonnes et vieilles habitudes, alors il rampe...

Tout sent encore la mer, la plage et les coquillages ici. Entre deux brassées, je retrouve un peu de sable.
Lorsque je sens mon sachet de pin du Maine, je me vois encore là-bas, loin du quotidien. En plus de cette odeur enivrante, j'ai pris l'aquarium du défunt poisson Bécaud, ajouté du sel de mer avec des étoiles de mer et des coquillages achetés à Ogunquit. Au centre de la table du salon, cet attrait charme les enfants et me redonne l'envie de repartir en vacances, le temps de construire un château.